Savalou

Savalou est une ville béninoise située au centre-sud du pays, dans le département des collines. Cette ville est très connue pour ses différents sites touristiques tels que : les collines Anakélé-anadjagou, le Palmierà huile à 7 branches, le Dankoli et le lac aux caimans. Aussi, elle est réputée pour ses fabriques de produits agricoles et artisanaux. Visiter la ville de Savalou procure une réelle occasion de découvrir les cultures et traditions des citadins, puis d'y vivre une expérience nouvelle au sein d'une société noire-africaine.

Géographie

Située en plein centre du Bénin à 240 kilomètres de Cotonou la capitale économique du Bénin Comme situation géographique, la ville de Savalou distribue ses frontières avec de nombreuses villes. Elle est rallié à Dassa-Zoumè puis à Glazoué à l'est ; au sud par Djidja ; au nord par Bantè et à l'Ouest par la République du Togo. L'agglomération s'étend en effet de l'Est vers l'Ouest sur près de 58 km, avec une superficie de 2.674 km².

Economie

Agriculture La ressource économique de la ville de Savalou repose essentiellement sur l'agriculture. Les méthodes de production agricole souvent utilisées ne sont d'autres que la culture sur butte, sur billons, à plat, la pratique de l'assolement et de la rotation avec la jachère. Il est à noter qu'il existe plusieurs structures de production, de transformation ou de commercialisation des produits agricoles sont repérées dans l'agglomération. Les principales cultures sont : l'igname, le manioc, le maïs, le riz, le niébé, l'anacardier et les cultures maraîchères.

La transformation des produits agricoles est le secteur d'activité qui connaît actuellement un développement prodigieux dans la commune. Cette activité crée de la valeur ajoutée pour l'économie de la commune et évite le bradage des produits agricoles. La ville de Savalou est l'une des villes qui puise ses économies dans la transformation des produits agricoles. En effet, elle produit du gari et du tapioca seulement à partir de manioc râpé et fermenté dans un sac en polyéthylène. Puis, elle produit du fromage de soja fait à partir du lait de soja longuement fermenté. Mis à part le tapioca et le fromage de soja, Savalou investit également dans la transformation d'arachide en beignet.

Produits artisanaux Outre la transformation de produits agricoles, Savalou est aussi célèbre dans la transformation des produits artisanaux. En fait, la ville dispose de nombreuses usines destinées chacune à son propre secteur d'activité. On peut en ce temps constater, une usine dédiée uniquement pour l'égrenage de coton. Ensuite, une manufacture servant à la fabrication des houes et de haches. Puis une fabrique d'alcool alimentaire visant à transformer des cossettes de manioc en alcool.

Elevage

L'élevage est pratiqué en grand nombre par les Peulh, surtout à l'ouest de la cité. On peut compter plus de 30.000 têtes de bovins et d'ovins dans ce milieu. Quant à l'élevage domestique, celui-ci concerne les caprins, les porcins, les ovins et les volailles qui dernièrement complètent l'agriculture. En effet, la commune de Savalou dispose de grandes potentialités en matière d'élevage, celles qui participent intrinsèquement au développement de la ville et de ses alentours.

Il faut croire que dans ce magnifique bourg, la pêche est pratiquée de façon isolée. Seulement, parce que ce secteur représente en tant qu'une activité secondaire de la région. Suite à cette faible exploitation, la ville ne développe guère son secteur agro-industrie.

Tourisme

En voyageant dans la ville de Savalou, vous pouvez partir à la découverte d'une sorte de marre où se logent les crocodiles, c'est le Site de Ouèssè. Selon la légende, il est incontestablement interdit d'abattre ces crocodiles, pour éviter toute malédiction. Ce site se trouve, en effet, juste à l'entrée de la forêt appelée Dèhouinzoun. Cependant, l'eau de la marrais est utilisée par les riverains et sa consommation guérit même certaines maladies. Afin d'y assister à la présence des crocodiles, il faut avant tout voir l'organisateur des sacrifices. Après le Site de Ouèssè, il y a le Palmier à huile à 7 branches situé dans le village de Kpataba. Celui-ci est une sorte d'arbre sur lequel des adeptes font souvent des sacrifices comme symbole de vénération. La cérémonie se fait chaque année au cas où ça vous tente d'y assister à des rituels.

Puis, il y a ce qu'on appelle Dankoli. Ce dernier est un fétiche où les adeptes y viennent pour faire des vœux. Lorsque la promesse est réalisée, l'intéressé y revient faire des sacrifices selon son degré de satisfaction.

Chaque année, la ville de Savalou abrite les festivités de la sortie de la nouvelle igname. Une célébration identitaire qui rassemble les béninois du monde entier tous les 15 aout de l'année.

Pour finaliser votre séjour, partez à la découverte des collines Anakélé-anadjagou. En effet, ce site constitue un couple de collines, qui sont selon la légende un mal et une femelle. Des cérémonies y sont effectuées chaque année, et elles sont marquées par un grand feu de brousse qui éclaire tout l'arrondissement.

CLIMAT

Savalou est une ville subissant un type de climat subéquatorial, comme toutes les villes se trouvant dans la partie sud du Bénin. Sa température moyenne annuelle est de 27.1 °C, avec une température minimum de 18.7 °C. Toutefois, ses précipitations en période de saison de pluie sont en moyenne de 907.6 mm. Quant aux périodes idéales pour y voyager, choisissez entre les trois derniers mois de l'année.

COMMENT S'Y RENDRE?

Pour parvenir à la ville de Savalou, vous pouvez partir depuis la métropole Cotonou. Dans le centre-ville de Cotonou, il y a de nombreuses compagnies de transport routier à votre disposition à la place de l'étoile rouge. Toutefois arrivée à Dassa vous avez encore 32 à passer pour rallier Savalou la Belle.

Ville
2 photos

Bonjour

Je suis Isaac de "Voyages Modestes". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
0022964110880