Porto-Novo

Porto-Novo! Quand on n'y prête pas attention sur son nom, on a tendance à penser à une ville

européenne, mais c'est loin d'être le cas. Porto-Novo est en particulier une ville béninoise de

l'Afrique de l'Ouest. Elle est célèbre en tant que ville historique et capitale officielle du

Bénin. Bien également, c'est l'une des villes les plus appréciées des touristes lors d'un voyage au

Bénin. Une ville renfermant des récits historiques très prenants et des édifices datés de l'époque coloniale.

HISTOIRE

Lorsqu'on y jette un coup d'œil sur la carte, on se rend compte que la ville de Porto-Novo est séparé de la mer par une lagune qui s'est mise en intersection en traversant la ville, qui après a créé de nombreuses îles sur son entourage. Généralement, Porto-Novo est une capitale béninoise, connue officieusement pour tout ce qui est administratif en ce qui concerne l'État. Disons-en d'autres termes que c'est la capitale politique et administrative du pays. Concernant l'emplacement territorial, la ville se trouve au sud du Bénin , plus précisément à 13 km de l'océan Atlantique.

Autrefois appelé le royaume d'Hogbonu, Porto-Novo a bien préservé ses traces du passé, pas seulement dans le cadre architectural et royal, mais également dans le cadre économique du pays. L'histoire de la cité date de15e siècle, autrement dit pendant la période de la royauté. D'une part, il y a une légende de bouche à oreille qui parlait d'une ville fondée par trois chasseurs d'ethnies yoruba d'originaire nigériane. D'autre part, une légende raconte l'histoire d'une ville fondée au 15e siècle par des princes Aja de l'Afrique de l'Ouest, dans une localité débordée de pêcheurs sur le littoral du lac Nokoué. Des centaines d'années passèrent et ce n'est qu'au 18e siècle, en 1724 que naquit un nouveau royaume portant le nom « **Hogbonu ** ». Entre-temps, la ville connut une forte croissance en matière d'économie grâce à sa mitoyenneté avec l'océan Atlantique. Et au même moment la cité créa un grand quai pour bateau afin de favoriser encore plus le commerce avec les Portugais et les Français. Puis, en 1730, le royaume connu sous le nom de Hogbonu fut remplacé par Porto Novo (nouveau porto). Un nom attribué par un portugais nommé Eucharistus de Campos, seulement parce que la cité ressemble beaucoup à la ville portugaise Porto.

À cette époque, l'agglomération s'enrichit particulièrement grâce à la traite des Nègres, un commerce d'esclavage entre les leaders européens (France et Portugal). Un marché qui par conséquent détruisait plusieurs milliers de famille d'Afrique noire. À la fin du 19e siècle, le roi Sodji qui était au trône signa un traité de protectorat avec les Occidentaux, notamment les Français. 20 ans après, une autre forme de protectorat obligatoire a été conclue avec le roi Toffa 1er, incitant de mettre toute la ville au profit des colons. Ainsi naquit l'administration coloniale française et la ville devint la capitale du Bénin.

PORTO-NOVO AUJOURD'HUI

Actuellement, la ville de Porto-Novo se trouve dans les rangs des agglomérations les plus visitées du Bénin , voire même parmi les meilleurs sites touristiques de l'Afrique de l'Ouest. Dernièrement, sa population a été comptée au nombre de 300 000 habitantsenviron. Étant une ville occupée très tôt par les Occidentaux, Porto-Novo est maintenant connue pour ses bâtiments coloniaux datés de plusieurs siècles. La raison pour laquelle elle conserve une prestigieuse architecture (l'un des patrimoines les plus préservés au monde). C'est un endroit où l'on peut trouver la grande Mosquée , une bâtisse religieuse afro-brésilienne située au beau milieu du grand marché de la cité. L'histoire raconte même que dans un passé lointain, cette dernière était un temple chrétien. On peut également y trouver le vieux musée d'Ethnographie Alexandre Sènou Adandé. Un site faisant hommage à la culture yoruba, il est l'emblème entre le gouvernement béninois et ses racines ethniques. Ce lieu conserve donc toutes les reliques qui ont marqué l'histoire de la cité et ses tribus. En effet, Porto Novo ne cesse pas de surprendre ses visiteurs en matière de sites touristiques. Celle-ci propose aussi aux voyageurs de visiter le musée Honmé , le palais royal du roi Toffa. Ce dernier est un musée de site détenant environ 230 objets conservés dans les réserves, dont une relique d'une cour royale dans les moindres détails. Puis, il y a aussi le musée da Silva , un lieu qui collectionne davantage les patrimoines de l'esclavagevalorisant les liens de la population béninoise avec le Brésil.

CLIMAT

La ville de Porto-Novo occupe un climat tropical humide. Ce type de climat est souvent appelé un climat équatorial à quatre-saisons, dont deux saisons sèches (de novembre à mi-mars et de mi-juillet à mi-septembre) et deux saisons humides (mi-mars à mi-juillet et mi-septembre à mi-novembre). L'humidité est en majorité à 75 %, ce qui est important pour la ville. Les températures sont la plupart du temps agréables, varient entre 20 °C à 32 °C.

COMMENT S'Y RENDRE ?

Comme toutes les autres villes voisines se trouvant au sud du Bénin , Porto-Novo est aussi reliée techniquement par route aux différents pays de l'entourage. Vous pouvez passer par le Nigéria, Cotonou, cela dépend de vous-même.

COMMENT Y CIRCULER ?

Pour circuler dans la ville de Porto-Novo , rassurez-vous, il n'y a rien à tracasser. En effet, la ville met à la disposition de la population différents moyens de transport. Ce qui est semblable en tous points dans toutes les villes du Bénin , on utilise comme moyen de locomotion les bus, les taxis-ville et les motocyclettes communément appelées « Zém ». Ces transports en commun sont très pratiques pour la population comme pour les touristes.

LES MEILLEURES CHOSES À FAIRE A PORTO-NOVO

  • Jeter un coup d'œil au musée Honmé et au musée da Silva
  • Explorer le musée d'Ethnographie Alexandre Sènou Adandé
  • Visiter le centre Songhai : un centre de recherche, d'enseignement et de production en agriculture.
  • Effectuer une belle promenade dans le jardin Place Jean Bayol
  • Parcourir la Cathédrale Notre Dame de l'Immaculée Conception
  • Aller voir la grande Mosquée en plein cœur du centre-ville.

Bonjour

Je suis Isaac de "Voyages Modestes". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
0022964110880