Artisanat et vie locale
Voyage en terres ethniques

Ce circuit de 15 jours révèle aux voyageurs le vrai visage ethnique et culturel du Bénin. Il les aide à connaître les réalités des religions traditionnelles du pays : vodoun, animisme, yoruba, etc.

Les pratiques s’y référant couvrent diverses formes et sont d’autant plus captivantes: danse, rite d’initiation, rencontre avec des sorciers gardiens ou le chef du village, cérémonie de séduction, etc.

Opter pour ce voyage, c’est pouvoir visiter des villages et des camps tribaux comme ceux des Woodabes

Voir plus

Jour 1à Cotonou

  • Un vol régulier nous emmène au Bénin. Notre avion atterrit à l’aéroport de Cotonou. Un accueil chaleureux nous y attend ainsi que notre véhicule de transfert.

40m - 30km

Jour 2Excursion à Ganvie en pirogue

Cotonou - Ganvié

  • Notre première aventure ethnico-épique se fera dans le village traditionnel de Ganvie. On le surnomme la « Venise de l’Afrique » car il est implanté directement au beau milieu du lac Nokoué.

    Ses maisons sur pilotis, son marché flottant où les denrées alimentaires fusent (légumes, fruits, poissons), et ses boutiques atypiques ravissent le charme de cette pittoresque bourgade de pêcheurs. On y apprécie la vie paisible sur l’eau et l’hospitalité des Toffins (ou Toffinous signifiant « les hommes de l’eau »). Il s’agit de la communauté ethnique occupant les lieux. Ces derniers ont migré à Ganvié afin de fuir les ravages de l’esclavagisme et les attaques du royaume de Dahomey au Togo au XVIIIe siècle.

    On raconte que le roi d’antan, Agbogdobé, s’était transformé en un épervier pour survoler Nokoué. Ainsi, il put apercevoir un ilot lacustre susceptible d’accueillir les siens. Ensuite, il prit la forme d’un crocodile afin de mener ces derniers sur ces terres promises. La région fut baptisée Ganvie qui signifie « nous sommes sauvés ». Rapidement, ces nomades se sont accommodés de cette vie aquatique à travers l’exploitation des jacinthes d’eau et leurs brillantes techniques de pêche (Akadja).

    La meilleure chose à faire dans cette localité, c’est flâner entre les bâtisses de bambou surplombées d’un toit en paille.

1h 30m - 64km

Jour 3Découverte de Porto-Novo

Ganvié - Porto Novo

  • Nous prenons la route vers la capitale béninoise et le chef-lieu du département de l’Ouémé :

    Porto-novo. Cette ville administrative se caractérise par ses édifices imputés d’une architecture d’exception, un style qui leur a valu une place au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Mais encore, cette cité est bien connue pour ses lieux de culte dédiés aux dieux Orisha de la religion Yoruba.

  • Nous visiterons aussi un vieux bâtiment colonial faisant office de musée ethnographique. On y trouve des curieuses collections de masques de Guèlèdè, d’instruments musicaux et d’armes tribales.

  • Puis, nous passerons par sa Grande Mosquée. Certes délabrée, celle-ci possède un charme désuet de par son architecture et ses murs aux riches et chaudes couleurs. Elle arbore approximativement le même style que les églises chrétiennes de Salvador da Bahia au Brésil.

1h 20m - 63km

Jour 4De Porto-Novo vers Pobe

Porto Novo - Pobè

  • Nous terminons la découverte de la ville de Porto-Novo après un copieux déjeuner. Nous prenons le temps d’admirer la beauté de cette cité aux multiples visages : monuments et vestiges datant de la période du commerce entre l’Afrique, l’Amérique et l’Europe ; musées (Honmé, Da Silva, Alexandre Sènou Adandé) ; etc. Une fois satisfaits, nous levons les voiles vers Pobe. Notre itinéraire passera par Onigbolo avec son usine de ciment et par la région d’Agolin. Notre voyage sera agrémenté par la découverte des divers marchés ruraux et du village ethnique des holi aux différents tatouages

1h 10m - 65km

Jour 5Pobe de jour, Cove de nuit

Pobè - Cove

  • Revigorés par un bon petit-déjeuner, nous partons à la rencontre du peuple d’Revigorés par un bon petit-déjeuner, nous partons à la rencontre du peuple d’Agonlin. Nous découvrirons leur mode de vie basé sur un code ancestral. Ces gens vivent en outre d’une agriculture vivrière, de la chasse et du culte des ancêtres.

    Nous empruntons ensuite la piste à direction de Gbaname. Sur la route, nous nous arrêterons dans un campement Wodaabe. Ces nomades viennent du Nigéria et se distinguent pour leur festival Géréwol et leur concours de séduction. Nous prenons la peine d’échanger quelques mots avec ces derniers. Ce train de vie empreint de simplicité nous change de la vie moderne de l’Occident. . Nous découvrirons leur mode de vie basé sur un code ancestral. Ces gens vivent en outre d’une agriculture vivrière, de la chasse et du culte des ancêtres. Nous empruntons ensuite la piste à direction de Gbaname. Sur la route, nous nous arrêterons dans un campement Wodaabe. Ces nomades viennent du Nigéria et se distinguent pour leur festival Géréwol et leur concours de séduction. Nous prenons la peine d’échanger quelques mots avec ces derniers. Ce train de vie empreint de simplicité nous change de la vie moderne de l’Occident.

45m - 35km
1h - 65km

Jour 6Tous à Bohicon et à Dassa-Zoume

Cove - Bohicon

  • Arrivés dans la commune de Bohicon, nous irons trainasser du côté de son marché central où denrées alimentaires et moutons pullulent.

Bohicon - Dassa-Zoume

  • Nous partons ensuite pour Dassa-Zoume. Cette ville est ceinte par un magnifique pan de collines. Elle est lovée au milieu de ce berceau rocheux dit les 41 collines.

    Avant de rejoindre cette cité historique, nous effectuerons un détour à Betekoukou pour admirer les hippopotames baignant dans le fleuve Oueme.

55m - 43km
4h 40m - 230km

Jour 7Combo Salavou et Djougou

Dassa-Zoume - Savalou

  • Notre rendez-vous avec la localité de Savalou. La beauté de cette région est bluffante. On y trouve de magnifiques anacardiers et des teckeraies.

    Nous y rencontrerons également le peuple Mahi, la tribu qui s’était soulevé pour contrer le royaume dahoméen entre le XVIIe et le XIXe siècles.

Savalou - Djougou

  • Nous en profiterons pour voir le fameux fétiche de Dankoli. Il s’agit d’un couple représenté par deux tronçons d’arbre. Il est supposé exorciser les soucis de ceux qui lui vouent un culte. Notre voyage s’enchaîne. Nous partons vers le nord àDjougou.

  • Là, nous verrons à quoi ressemble la région de Taneka Koko. Celle-ci est principalement occupée par des chasseurs animistes et des agriculteurs de mil.

    Au faisant un tour dans un camping Yaka, nous constatons que cette communauté animiste a été épargné par l’islamisation du pays. Les rites traditionnels y sont bien présents comme la circoncision masculine.

    Les sorciers du camp nous expliquent en détail leur culture fondée sur la vénération des morts.

Jour 8Natitingou

Djougou - Natitingou

  • Au revoir Djougou et bonjour Natitingou.

    Cap vers cette cité nichée au cœur des montagnes de l’Atakora. Notre trajet comprendra un tour dans la forêt sacrée de Djougou et de ses bourgs traditionnels.

  • Ensuite, nous ferons la visite du musée d’Arts et des Traditions Populaires d’Atakora.

    Celui-ci est abrité par un bâtiment colonial. Il expose une multitude d’œuvres d’art, des photographies d’éminents personnages, de parures et de meubles.

    Notre périple se conclura avec notre arrivée à Natitingou.

Jour 9Au cœur du pays Somba

  • Les « Tata Somba », c’est une des choses à absolument voir au pays des Bétamarribés (Sombas).

    Cette aventure-ci se dessine sous les signes de la découverte de la région et de ses villages dotés de « Tata ». Il s’agit de bâtisses fortifiées mélangeant l’architecture togolaise et béninoise : un héritage des ethnies Bétiabé et Bétammarribé.

  • Par la suite, nous allons à la rencontre des peuples de la région : Peuls, Tagaye et Boukoumbé. Nous terminons avec une randonnée du côté de l’écovillage de Koussoukoingou.

    Nous achevons notre pérégrination de ce jour en retournant à Natitingou afin d’y passer la nuit.

6h 50m - 465km

Jour 10Bienvenue à Abomey

Natitingou - Abomey

  • Nous arrivons dans la journée à Abomey, le chef-lieu de l’ancien royaume du Dahomey.

    Ce que nous allons dans cette contrée : ses dix palais royaux des monarques Guezo et Glélé faisant office de musée historique. Ces bâtiments sont construits à partir de terre et de bois précieux (rônier et iroko).

    Ils sont ornementés de charmantes gravures multicolores. Au vu de leur capital historique et esthétique, ils ont intégré la grande famille des patrimoines de l’UNESCO en 1985.

    Dans un de ses remarquables musées, on peut voir divers objets royaux dont des armes, des bijoux, des bouts de tissus, des trônes et des photographies.

    Après cette enrichissante escapade, nous nous reposerons à notre gite dans cette étonnante ville.

2h 20m - 150km

Jour 11Grand-Popo

Abomey - Grand-Popo

  • Nous mêlerons voyage d’agrément et aventure ethnico-culturel avec le village Grand-Popo : la station balnéaire la plus prisée du Bénin.

    Cette bourgade invite à la détente et à la contemplation. Située en confluence de l’océan Atlantique et le fleuve du Mono, c’est un lieu de villégiature très populaire chez les locaux.

    La nature autour est tout bonnement féérique : avec ses plages de sable fin et ses cocotiers, son limpide lagon, ses oiseaux et ses mangroves.

    On y apprécie les balades à pied et les virées en pirogue, et la visite de l’embouchure du fleuve Mono dit « Bouche du Roi ».

Jour 12L’animiste Possotome

Grand-Popo - Possotome

  • Complètement requinqués, nous quittons l’enchanteresse Grand-Popo pour nous diriger à Possotome. Cette calme cité repose sur les rives du lac Ahémé.

    Elle séduit pour ses activités de pêche, ses eaux de source thermale, ses petites plages parées de cocotiers, ses balades en pirogue, et ses possibilités de baignades lacustres.

  • Ceci dit, cette localité va bien au-delà de ses pérégrinations auprès de dame nature.

    Elle constitue également un havre de vie où les traditions vodoun dominent. Nous y verrons en outre des temples vodoun, des cérémonies, et des forêts sacrées.

    Nous profiterons du cadre idyllique du complexe hôtelier de « Chez Théo » avec ses mini-cabanes, ses chambres cosy, et sa piscine de rêve.

50m - 45km

Jour 13Ouidah, partie 1

Possotome - Ouidah

  • Après ces deux jours d’exotisme, nous partons pour Ouidah. Cette grande ville fut édifiée par le peuple Houéda, un grand adepte de la scarification du python (rituel vodoun). Elle regorge de sites historiques, séquelles d’une période sombre de son passé.

    Elle tenait un rôle-clé durant la traite négrière vers l’Amérique du Sud, particulièrement vers le Brésil. La route des esclaves demeure un des vestiges de cette époque. Cette piste se fait en six étapes : de la place Chacha jusqu’à la porte de non-retour.

  • Suite à un long aperçu sur ce terrible sentier, nous nous changeons les idées avec un saut au centre historique de la cité. On peut y voir une multitude de maisons coloniales à inspiration anglaise, portugaise et française. Puis, nous ajoutons à notre programme l’exploration du vieux fort portugais devenu actuellement un musée historique.

Jour 14Ouidah, partie 2

  • Le lendemain, nous resterons dans la circonscription de Ouidah afin d’y admirer une grande collection de photographies. Ce sont des clichés relatant le passé de la région durant l’esclavagisme, ses rites vaudous et animistes.

  • La forêt sacrée de Kpassé est un des remarquables sites de la ville.

    Sur ce vaste espace poussent plusieurs arbres séculaires, et l’arbre iroko du roi. On peut aussi y observer de nombreuses statues de divinités vodoun.

50m - 40km

Jour 15Cotonou comme porte de sortie

Ouidah - Cotonou

  • Pour ce dernier jour, nous avons quartier libre dans la ville économique de Cotonou.

    Nous en profiterons pour attester de la belle réputation de son marché à ciel ouvert : Dantokpa. Et si nous avons le temps, nous irons voir le marché de Missebo, la fondation Zinsou, la plage de Fidjrosse, et le centre artisanal.

durée 15 jours. Vol international non inclus.

à partir de 1200€ (par personne)

Difficulté:3/5
Confort:4/5
Contacter directement votre agence locale

Bonjour

Je suis Isaac de "Voyages Modestes". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
0022964110880